Vient de paraître: Sangs politiques (E. Anstett et G. Gatti dir. Nov 2018)

La plateforme éditoriale Politika-le politique à l’épreuve des sciences sociales, publiée par le Labex TESPSIS, vient de mettre en ligne un nouvel atelier intitulé « Sangs Politiques » et dirigé par notre collègue anthropologue sociale Elisabeth ANSTETT (CNRS, Adès) et le sociologue Gabriel GATTI (Université du Pays Basque). Cet atelier est composé de 8 contributions de chercheurs européens et latino-américains et peut être lu à l’adresse suivante: https://www.politika.io/fr/atelier/sangs-politiques 

L’objectif principal de la conférence intitulée Sangres politicas : Ciudadanías y biométrica en Europa y América Latina, qui avait été organisée les 8 et 9 décembre 2016 à Montevideo (Uruguay) et dans le prolongement de laquelle furent préparés les textes de cet atelier, était d’engager une discussion pluridisciplinaire sur les effets de la biologie, des sciences médico-légales et de la biométrie sur les différentes façons d’envisager aujourd’hui la citoyenneté et les droits collectifs ou individuels.

Lire l’introduction de l’atelier

Continuer la lecture

Interview de Stephane Mazières dans la PQN (novembre 2018)

Notre collègue anthropologue Stéphane Mazières, membre statutaire d’Adès et co-responsable de la Thématique 9, a été interviewé dans les pages « Sciences & Environnement » du quotidien national Le Figaro paru en ligne le 12 novembre 2018, pour un article portant sur l’ADN de momies multimillénaires et l’histoire du peuplement du continent américain.

L’article peut être consulté à cette adresse:   http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/11/12/01008-20181112ARTFIG00116-l-adn-de-momies-multimillenaires-eclaire-la-conquete-des-ameriques.php

Vient de paraître: Restos humanos e identificación (Garibian, Anstett y Dreyfus dir. Avril 2017)

Restos humanos e Identificación: Violencia de masa, genocidio y el « giro forense » presenta una investigación pionera sobre las prácticas y metodologías utilizadas en la búsqueda y exhumación de cadáveres resultantes de la violencia de masa, anteriormente ausentes de la discusión sobre las prácticas forenses. Científicos sociales e historiadores confrontan aquí las exhumaciones históricas y contemporáneas con la aplicación del con-texto social para crear un diálogo innovador e interdisciplinario. Nunca antes un solo volumen examinó el contexto de las motivaciones y los intereses existentes detrás de estas persecuciones: cada capítulo revela los aspectos políticos, sociales y legales de la violencia de masa y sus secuelas.

Continuer la lecture