Soutenance de thèse: La marine française face au choléra (Benoit Pouget, 11 dec. 2017)

Benoît POUGET, chercheur associé de l’Adès, soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés « Un choc de circulations » La marine française face au choléra en Méditerranée (1831-1856) Médecine navale, géostratégie et impérialisme sanitaire, dirigés par Walter BRUYERE-OSTELLS, le lundi 11 décembre 2017 à 14h00.
Lieu :   Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence – Espace Philippe Seguin 31 Avenue Jean DALMAS 13625 Aix-en-Provence (salle 003).

Composition du jury proposé 

M. Walter BRUYERE-OSTELLS Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence Directeur de these
M. Salvatore SPEZIALE Università degli Studi di Messina Rapporteur
Mme lisa  ROSNER Stockton University Examinateur
M. Patrick LOUVIER Université Montpellier III Examinateur
Mme isabelle RENAUDET Aix-MArseille Université Examinateur
Mme Anne  RASMUSSEN Université de Strasbourg Rapporteur

Lire la suite

Colloque: Villes, Sociétés urbaines et Syphilis (25, 26, 27 octobre 2017)

VILLES,SOCIÉTÉS URBAINES ET SYPHILIS

EN MÉDITERRANÉE ET AU-DELÀ  (XVIe- XXle siècles)

25, 26 et 27 Octobre 2017

Aix Marseille Université – Faculté de médecine- Salle de conférence Maurice Toga

Ce colloque souhaite offrir un cadre pour une réflexion globale sur Villes, sociétés urbaines et maladies contagieuses en Méditerranée (XVIe-XXIe siècle) sans toutefois exclure les propositions dépassant ce strict cadre géographique. Le colloque ambitionne ainsi de conjuguer une pluralité de contextes (coloniaux, métropolitains) et une perspective de temps long, avec l’expérience contemporaine d’une épidémie de syphilis qui connaît une recrudescence.

Lire la suite

Vient de paraître: Revue CORPS n°15

Dans la suite des travaux de Bernard Andrieu, le dossier « Écologies corporelles » dirigé par Olivier Sirost et Fabio d’Andrea, présente comment l’immersion dans la nature génère de nouvelles formes de pratiques corporelles et de loisirs.

Un second dossier, dirigé par Walter Bruyère-Ostells, Michel Signoli et Benoît Pouget, croise les approches historiques et anthropologiques pour étudier les corps meurtris des combattants au XIXe siècle : violence des combats, traces sur les corps, souffrances multiples et situations éprouvantes… un dossier qui renouvelle l’anthropologie historique de la guerre.

Lire la suite

AAC: Des cadavres dans nos poubelles (DL 15/10/2017)

Des cadavres dans nos poubelles

Restes humains & espaces détritiques de la Préhistoire à nos jours

(english version of the call bellow)

Journées d’études interdisciplinaires du laboratoire Ades organisées par Élisabeth Anstett (CNRS- Iris & Ades) et Aurore Schmitt (CNRS-Ades)

8 & 9 Février 2018, Faculté de Médecine La Timone (Marseille, France)

Dans les contextes contemporains comme dans les contextes archéologiques, de nombreux restes humains sont mis au jour au sein de structures contenant des rejets détritiques (vaisselles brisées, déchets alimentaires, etc.). Ces dépôts ne témoignent sans doute pas que d’un simple abandon, ou d’une privation de sépulture.

Ils sont souvent liés à une volonté délibérée de connoter négativement le corps mort –en tout ou en partie-, ou de l’assimiler à un déchet. Pour quelles raisons ? Où, quand et dans quels contextes, repère-t-on ces dépôts ? Le refus de funérailles semble dans certains cas doublé d’un outrage. Est-ce toujours et partout le cas ? Comment, par qui et pourquoi certains individus sont-ils délibérément jetés dans des dépotoirs ou les décharges ? Qui sont-ils ? L’interprétation de ces configurations – qu’elles soient issues de découvertes archéologiques ou judiciaires – est toujours difficile, ce qui a jusqu’à présent limité une perception plus globale de ce phénomène.

Lire la suite

Vient de paraître: Restos humanos e identificación (Garibian, Anstett y Dreyfus dir. Avril 2017)

Restos humanos e Identificación: Violencia de masa, genocidio y el « giro forense » presenta una investigación pionera sobre las prácticas y metodologías utilizadas en la búsqueda y exhumación de cadáveres resultantes de la violencia de masa, anteriormente ausentes de la discusión sobre las prácticas forenses. Científicos sociales e historiadores confrontan aquí las exhumaciones históricas y contemporáneas con la aplicación del con-texto social para crear un diálogo innovador e interdisciplinario. Nunca antes un solo volumen examinó el contexto de las motivaciones y los intereses existentes detrás de estas persecuciones: cada capítulo revela los aspectos políticos, sociales y legales de la violencia de masa y sus secuelas.

Lire la suite