Vient de paraître : Classification et catégories en psychiatrie : enjeux éthiques (N. Cano, J.-M. Henry, F. Lagier, V. Ravix dir.)

classificationLa classification des troubles psychiques habite la psychiatrie depuis sa naissance. Ce projet classificatoire, échappant à toute forme stabilisée, trace une genèse réciproque et passionnante dans laquelle la psychiatrie se définit conjointement à son objet d’étude.

Les difficultés d’un projet catégoriel en psychiatrie sont multiples. Le symptôme apparaît rapidement dans la fragilité de l’intersubjectivité et de la culture où il se livre. Par ailleurs, différents acteurs participent aux processus d’élaboration des catégories cliniques.

Surgit alors un questionnement sur la nature et la signification de ce qui se manifeste : maladie, manifestation de l’être, adaptation aux contraintes familiales, sociétales… Comment poser les limites externes du champ de cette volonté organisatrice ? Jusqu’où et comment la souffrance psychique et le malheur de l’Homme concernent-ils la psychiatrie ?

Aussi, nous voulons interroger les usages de ces classifications, leur nécessité, leur légitimité, leur articulation avec la pratique clinique et leurs effets sur le vécu et l’existence des personnes confrontées au dispositif psychiatrique.

Nous voulons également avoir des regards croisés « non médicaux » sur les catégories, sur leur refus ou leur réappropriation, sur la manière dont de nouvelles catégories émergent avec d’autres perspectives thérapeutiques.

La vocation de cet ouvrage est de proposer une réflexion multidisciplinaire sur la question de la classification et des catégories en psychiatrie, en suivant pour fil conducteur l’éthique médicale.

Sous la direction de Nicole Cano ; Jean-Marc Henry ; Frédérique Lagier ; Valéry Ravix

Editions : LEH Edition Septembre 2016


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.