Thématique 4: Anthropologies de la mort de masse

Responsables scientifiques: Élisabeth ANSTETT et Yves DESFOSSÉS

Membres de la thématique: Frédéric ADAM, Francisca ALVES-CARDOSO, Élisabeth ANSTETT, Nathalie BROWN, Elodie CABOT, Yves DESFOSSES, Pierre GUYOMARC’H, Pierre PERICH, Benoit POUGET.

Cette thématique rassemble des chercheurs qui développent une approche critique et comparée des pratiques funéraires contemporaines en temps de crise (épidémies, catastrophes, guerres, génocides), et s’intéressent plus largement  aux différents enjeux  de la prise en charge de la mort de masse.

La compréhension des multiples questions (techniques, logistiques, religieuses, culturelles, diplomatiques, politiques ou économiques) qui se sont posées à de nombreuses sociétés à diverses époques lors d’épisodes de mortalité massive, requiert l’apport de plusieurs perspectives disciplinaires ainsi qu’une ouverture sur des comparaisons internationales. A ce titre, la pluridisciplinarité représente l’un des points forts de cette thématique qui associe anthropologues, archéologues, médecins légistes, historiens et politistes.

L’objectif général de cette thématique est de questionner la spécificité des pratiques funéraires et mortuaires relevant de situations de mortalité brutale et massive (impliquant des inhumations d’urgence, mais aussi des exhumations ou des autopsies avant ré-inhumations) en apportant notamment aux recherches engagées sur les procédures d’identification par nos collègues médecins légistes et anthropologues médico-légaux de la thématique 3, une mise en perspective de leurs enjeux sociétaux et historiques.

Dans le cadre de cette thématique, le programme de recherche ARCHEOFOR (prise en charge des restes humains contemporains : nouveaux enjeux et nouveaux défis pour l’archéologie; voir le Blog du programme ici: https://archeofor.hypotheses.org/) bénéficiant d’un financement ECOS Sud, associant des chercheurs membres d’Adès et des universitaires uruguayens, et portant sur l’administration des restes humains en déshérence, a été initié en 2018 pour une durée de trois ans.

La thématique porte l’accord de partenariat signé entre le SHD (le service historique de la Défense) et l’UMR 7268 Ades, visant à établir une coopération dans le domaine de la recherche et de l’enseignement.

Des réunions de thématique ont lieu mensuellement en salle de réunion de l’aile rouge sur le site de la Timone (27 boulevard Jean Moulin, 13005, Marseille).

Date des réunions pour 2019 : 29 janvier (13h-15h, présentations masterants), 27 février (13h-15h, présentations masterants), 27 mars (13h-15h, présentations masterants), 17 avril (13h-15h, présentation masterants), 15 mai (10h-12h, coopération SHD), 19 juin (14h-16h, coopération GIS maritime), 10 septembre (10h-12h, bilan bibliographie/colloques), 20 novembre (14h-16h, coopération SHD attention réunion au Fort de Vincennes), 18 décembre (10h-12h).

Dates des réunions pour 2020: 14 janvier (14h-16h), 7 février (14h-16h), 17 mars (14h-16h), 28 avril (14h-16h), 19 mai (14h-16h), 16 juin (14h-16h), 22 septembre (14h-16h), 13 octobre (14h-16h), 17 novembre (14h-16h) et 15 décembre (14h-16h).