Colloque: Bioéthique et droits fondamentaux, les droits de procréation (8 mars 2017)

Journée internationale des droits de la Femme. Journée Franco-Japonaise.

mercredi 8 mars 2017

Présentation: Cette journée, placée sous le Haut-Patronage du Consul Général du Japon, est organisée par Aix Marseille Université en collaboration avec l’université de Montpellier. Nous échangerons sur le rôle du droit par rapport aux progrès de la science biomédicale, les distinctions entre pré-embryon, embryon et fœtus ainsi qu’à propos de ce que vient nous apprendre l’éthique sur les problèmes moraux soulevés par la recherche biologique, médicale ou génétique et certaines de ses applications, notamment en matière de PMA et GPA. Les regards croisés entre médecins, juristes et éthiciens apporteront un éclairage sur la bioéthique et les droits fondamentaux à la procréation.

Programme

8h30 : Allocutions de bienvenue
Georges Leonetti, Monsieur le Doyen de la Faculté de Médecine
Thierry S. Renoux, Professeur des universités, Aix-Marseille Université
François Vialla, Professeur des universités, Université de Montpellier

Continuer la lecture

CFP : Villes et syphilis (DL 25 avril 2017)

APPEL A COMMUNICATIONS / CALL FOR PAPERS (English version below)

Villes, sociétés urbaines et syphilis en Méditerranée et au-delà (XVIème-XXIème siècle)

Colloque UMR 7268 ADèS Anthropologie bio-culturelle, Droit, Éthique & Santé Marseille, Faculté de Médecine – 25, 26 et 27 octobre 2017

syphilisAvec près de 500 cas diagnostiqués en 2015 en France, la syphilis n’a pas cessé de faire parler d’elle. En constante progression après des décennies de sommeil – faisant suite la généralisation du traitement par antibiotique – le tréponème pâle ressort de sa boite et profite du relâchement observé dans les pratiques de prévention des MST. A l’échelle locale, la maladie peut même prendre un caractère épidémique (à Brive-la-Gaillarde où 44 cas ont été diagnostiqués pour la seule année 2015). La situation sanitaire actuelle n’est cependant en rien comparable à celle du milieu du XIXème siècle. Ni même à celle de 1922, lorsque, comme le rapporte Virginie De Luca, « la commission de prophylaxie des maladies vénériennes estim[ait] son coût à 140 000 vies » (mortinatalité, avortements crane-syphilispathologiques, décès d’enfants ou d’adulte) et à 1 adulte sur 10 la prévalence de la maladie. Cependant le défi proposé par le « mal de Naples » à la société et à ses médecins demeure. Par sa nature même la syphilis effraye et fascine. Maladie honteuse contractée dans l’intimité de l’alcôve, elle interpelle nos sociétés depuis maintenant plusieurs siècles, notamment sur leurs mœurs, sur leur capacité d’innovation médicale et thérapeutique, tout autant que sur leurs dispositions à  mettre en œuvre une politique de santé publique ou à assumer une police sanitaire efficiente. Si ces interrogations sont anciennes, elles demeurent fortement ancrées dans notre rapport à la maladie et aux représentations de ces corps puissamment meurtris au stade tertiaire de son évolution.

Continuer la lecture

Colloque: Sangres politicas / Sangs politiques (Montevideo, 8 et 9 Déc. 2016)

Sangres políticas: Ciudadanías y biométrica en Europa y América Latina /  Sangs politiques : citoyennetés et biométrique en Europe et en Amérique Latine

sangres-politicas-afficheLugar: Sala Maggiolo Edificio central, Universidad de la República (18 de Julio 1824, Montevideo)

Organiza: Elisabeth Anstett (CNRS) i Gabriel Gatti (Universidad del País Vasco)

El final del siglo XX ha asistido a un uso creciente de tecnologías biométricas, omnipresentes en la administración ordinaria y extraordinaria del Estado, o en las políticas de la identidad y del reconocimiento. La alianza entre la biología y las distintas formas de representar y de poner en práctica la ciudadanía alcanza la gran escala, y requiere hacerse preguntas sobre las implicaciones políticas y sociales que sostienen la utilización de las tecnologías biomédicas en distintos contextos, sobre la conformación de nuestra(s) idea(s) de persona, sobre la legitimidad de demandas de reconocimiento de poblaciones indígenas o de minorías sexuales.

Continuer la lecture

Colloque: 7e Estivales d’éthique PACA-Corse (9 Juin 2016)

prog_7emes_estivales_ethique_aix_9_juin_2016_page_1Faire des ponts théoriques et pratiques entre la question des vulnérabilités et celle du droit à la protection de sa santé ainsi qu’à l’égal accès de chacun aux soins nécessités par son état, tel sera l’ambition des 7 èmes Estivales d’Ethique PACA-Corse, qui se tiendront à Aix-en-Provence, en juin 2016.

Les situations de vulnérabilité dans le domaine de la santé sont multiples : vulnérabilités liées à l’âge, aux handicaps, aux conditions socio-économiques, aux situations d’exclusion ou même aux disparités territoriales. Elles rendent plus complexes les prises en charge médicales, les intégrant presque systématiquement dans des dispositifs médico-sociaux à géométrie variable. Elles adressent donc à notre système de santé, aux institutions qui le constituent et aux professionnels qui y travaillent, un défi permanent, celui d’assurer à chaque personne un acc ès à des soins de qualité, par-delà les contraintes médico-économiques. En quoi le principe d’équité reste-t-il central pour une éthique du soin ? Telle est la question sur laquelle nous sommes invités à nous pencher.

Colloque : Qu’est-ce que la génétique apporte à la psychanalyse? (3 Mars 2016)

programme030316_page_1Thème : « Entre exigences ou refus de soins, la question de la demande dans la médecine moderne »

Journée organisée par le département de psychologie clinique, le service d’Oncogénétique de l’Institut Paoli Calmette, le département de génétique de l’hôpital Enfants de la Timone et l’EEM/EE-PACA-Corse/UMR 7268-ADES

Le mode de relation entre patients et soignants a évolué, notamment avec la Loi relative aux droits des malades (loi du 4 mars 2002) qui consacre le droit du patient à être informé sur son état de santé et à participer activement aux décisions qui le concernent. Cette loi a légitimé l’autonomie du patient décideur pour sa santé, inscrit dans le concept de « démocratie sanitaire » apparu lors des Etats Généraux de la santé en 1998-1999.

Continuer la lecture