Conférence: Vaincre les conflits d’intérêts en médecine? (30 Nov. 2016)

30nov2016Avec la présence d’Irène FRACHON, Dominique MARANINCHI, Didier SICARD et Pierre LE COZ.

Comment prévenir les conflits d’intérêts ? Jusqu’à ce que des scandales sanitaires obligent le législateur à imposer la transparence publique (en 2011), il était laissé à la libre appréciation de chacun de déclarer ses liens d’intérêts. Le médecin ou l’expert était considéré comme un être capable de se détacher des passions par la force de son discernement et de sa volonté. Un examen de conscience était suffisant pour prendre des mesures correctrices et être impartial dans son évaluation. Aujourd’hui, après le scandale du Médiator, le modèle introspectif a été abandonné. La législation actuelle repose sur l’idée que le risque de conflit d’intérêts ne peut plus s’apprécier de manière solitaire et subjective. L’homme a besoin d’un concours extérieur pour avoir conscience des biais qui peuvent entacher ses évaluations, des influences qui pèsent sur ses décisions. En déclarant ses liens d’intérêts, un expert offre à un tiers la possibilité de détecter de potentiels conflits d’intérêts susceptibles de lui échapper.

Voir la vidéo


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.